Je vois déjà les hommes en blanc

Débarquer comme tonitruant,

Dans ma chambre d’ hôtel salie,

Par de mon âme les éboulis.

Tout simplement je ferai mine

D’ un bien-pensant mais qui patine:

J’ aurai au coeur le feu qu’ il faut,

Pour me bagarrer au couteau,

Je n’ irai plus à l’ hôpital,

Mon état comportemental,

N’ aura pas lieu d’ être étudié,

C’ est eux les fous les attardés.

Publicités

2 réflexions sur “Je n’ irai plus à l’ hôpital

  1. Bon jour,
    La normalité des uns n’est pas celles des autres et ce monde ci : encage, frustre, puni, bâillonne, trahi, appauvri, … bref, libre expression corporelle devrait avoir droit de cité au regard de la libre expression.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s