Des bons milliers de gens,

Dorment encore sous les bancs.

A notre belle époque,

Qu’ est-ce que cela évoque ?

Et bien que l’ abbé Pierre,

Pensait bien la misère,

Remise à ras de terre.

Malgré louables oeuvres,

Ce saint homme pour les pauvres,

N’ a pu que ralentir,

Ceux qui veulent s’ enrichir,

L’ affreux inévitable,

Le bonheur des notables.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s