Mon coeur ne s’ arrêtera jamais car tout comme le coeur de chacun d’ entre nous, il se trouve dans une dimension parallèle où il connaît la paix ultime, la délivrance de l’ univers aussi fou qu’ il puisse être, et à la fin, on se retrouve tous et les fleurs fleurissent.

La mort n’ existe pas.

Pourtant tout va si vite,

Une rage de dent,

Fou du volant et l’ incident,

Car rien n’ est plus dur qu’ un accident.

Rire jaune et cancer sous le bras, je pars en campagne,

Moi, en ville aux hydrocarbures qui gerbent à la gueule des passants.

Alors espérons que j’ ai raison,

Et que les fleurs fleuriront.

Publicités

Une réflexion sur “La mort n’ existe pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s