Christophe arrêté là,

Juste aux portes des cieux,

Se demanda pourquoi,

On lui banda les yeux.

Dans un rythme effréné,

On lui fit visionner

Tous les bonheurs du monde,

Qu’ on allait lui donner.

Ici au paradis,

Du coin de l’ oeil il peut,

Prendre soin de Lily,

C’ était son dernier voeu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s