Des sorcières il ne reste,

Qu’ une bannière qu’ on déteste.

Les magiciennes secrètes,

Etaient pourtant discrètes,

Mais leur savoir perdu,

A jamais dépourvu,

De toute admiration,

« Elles sont folles » disait-on.

Aujourd’ hui elle se cachent, 

Et pratiquent en secret,

Ce que les âmes lâches,

N’ osent pas considérer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s