val

 

Le chagrin propre à nous les Hommes

Défait les liens de nos apôtres,

Le chagrin en-dessous son dôme,

Tisse les liens qui sont les nôtres

Le chagrin propre à l’ Animal,

Fait se défaire la nature,

Qui fût un temps bien plus joviale,

Quoiqu’ il arrive le mal perdure…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s