Quelle était donc cette créature,

Qui rampait le long de mes murs ?

Quel était donc ce petit être,

Qui se glissait sous ma fenêtre ?

Etait-ce l’ esprit d’ un voyageur,

Défunt de l’ âme d’ un cascadeur ?

Si en un point je peux l’ aider,

Qu’ il parle ou se taise à jamais,

Car je suis las de ces nuits blanches,

Mon esprit n’ est pas bien étanche.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s