De ma vie tu es le mantra,

Je suis ton desiderata.

Parcours le flanc de mes excuses,

Et pardonne moi, pitié pas l’ écluse.

Je me noierai de propres larmes,

Et laisserai derrière moi le drame

De tout un monde : les armes.

Parcours le Ganga,

Et qu’ il te noie de ses miracles,

Je viens à toi tu es mon socle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s