val

En ce soir vient le temps

D’ user médicaments,

J’ aurai pris l’ auréole,

De la fée à pas-d’bol

Et percuté les sens

A l’ envers du travers,

Je l’ ai été pornographe,

Et simulacre d’ amour,

Beauté du jour et de toujours,

Fracture moi tu verras,

A variétés détours,

Qui s’ en vont vers la paix,

M’ épuisent et puis soudain,

Me ramènent à l’ envie,

Pour mieux  mettre Arjuna,

Dans son propre embarras,

De l’ action, du yoga,

Fracture du samsara,

Alors bon j’ aurai cru,

Délivrance et moksha,

Mais dans ce monde perdu,

Ne suis qu’ un renégat

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s