Maman

De la naissance au firmament,

Ô que je l’ aime ma maman.

Elle est tenace et même coriace,

Surtout quand je n’ tire pas la chasse.

Quoiqu’ elle me dise

Elle a  main-mise et bienveillante

Sur mon coeur et tous mes bonheurs,

Et malgré mes sautes d’ humeur,

Je vois toujours avec stupeur,

Courage, passion et vive flamme

Et oui ma mère est une grande âme.

Publicités