Révélation

val

Si l’ on a une révélation

C’ est d’ être né une seconde fois

De vivre avec forte passion

Cette nouvelle facette de moi

Et d’ accrocher une date pointée

Même loin dans le calendrier

L’ on se donne alors rendez-vous

Pour rien qu’ un bisou sur la joue

Comme une trêve

val

Fermer les yeux c’ est tellement beau

C’ est comme embarquer un bateau

Pour les rivages des rêves anciens

Où le beau est à tous chemins

Alors laissons nous bercer par

La voix qui nous vient de nulle part

Laissons les odeurs et les sons

Nous bercer tout à l’ unisson

Il n’ y a rien de plus beau qu’ un rêve

Qui s’ offre à nous comme une trêve.

Le beau partout

nebuleuse-helice (1)

Se voiler d’ une couche brumeuse

Pour ne pas voir les somptueuses

Etoile Polaire voûte stellaire

Car le bonheur n’ a spectateur

Que celui qui peut faire honneur

A la majesté quatre vents

Qui ne convoite pas l’ argent

Alors oublions les gros sous

Pour voir le beau un peu partout.

Merveilleuse cérémonie

fete ganesh

Une renaissance n’ est pas un fait

Mais les prémices d’ une voie de fêtes

Le temps gagné j’ étais perdu

Tout confus de malentendus

Mais l’ explosion en coeur pétales

M’ a fait sortir de ce dédale

Les saris, les turbans les enfants en chantant

Lors de somptueuses rouges cérémonies

Ganesh et ses statues aussi jolies que lancées par le Gange en furie

M’ ont refait l’ espoir tout doré.

 

Myopie

885354001417257609images1

La myopie tombe un gouffre

Sur mes vieux yeux qui souffrent

Mais peu à peu je sens

Mon coeur plus finement

S’ accorder avec elle

Qui me donne des ailes

D’ une paire de lunettes

Je fais des pirouettes

Jusqu’ à porter lentilles

Construire une famille.

Lettre à Shiva

Nataraja

Nataraja lorsqu’ au cosmique

D’ un coup d’ un souffle tout énergique

Tu mettras fin à l’ univers

N’ oublie surtout pas qu’ au travers

L’ expiration de tout ton être

L’ inspiration fera renaître

Notre initiale recondition

Notre samsara détention

Puisses tu arrêter tout cela

Accepte le gré de nos karmas

Et soyons tout à la fois rien

Pour de l’ humanité le bien.

 

De ton doux tout petit

20160615_130119

La jeune fille sans son chien

A le trop plein chagrin

D’ avoir fait orphelin

Celui qui n’ est pas loin

Et garde attachement

En son coeur bien battant

Des semis et croquettes

Dont il faisait la fête

N’ aie point peur et sache que

Ta vue dans son esprit

Fait remuer la queue

De ton doux tout petit.

Péchés

7840348_20140709-165148

Fin fond l’ ombre du spectre,

On découvre le sceptre,

Du fantôme aliéné,

Mon esprit décharné,

A la merci des bois,

Et des morsures des rats.

Je découvre cadavres,

En mes anciens péchés,

Mais curieusement un havre,

Se dessine de paix

Car l’ on jouit d’ extirper,

Ce que de mal on fait.

Ethnies

val

Au plus haut point culmine

La culture des ethnies,

De Bombay à Médine,

La plus pure des folies,

Qui font les grises mines,

Divins sont nos pays,

Les religions l’ alcool

Apaisent mes envies,

Mais font ma plume molle

Je leur préfère l’ ennui,

Qui lui au moins m’ affole,

Le corps et puis l’ esprit.